Entretien

L’entretien d’une poêle en pierre est vraiment très simple !

Tout d’abord, avant la première utilisation de votre poêle en pierre, prenez le temps d’y passer un papier absorbant imbibé d’une goutte d’huile, sa puissance antiadhésive sera accrue !

Équipez-vous d’un gant anti-chaleur lorsque vous manipulez la poêle, car la fonte d’aluminium possède une capacité de conservation de la chaleur très impressionnante. Il serait dommage de vous brûler.

Chauffez votre poêle à feu doux afin d’éviter d’abimer la couche protectrice. En effet, une température importante peut nuire à l’intégrité de la poêle au niveau du revêtement antiadhésif.

Les poêles en pierre le permettant peuvent aller au four jusqu’à 220°C, l’idéal étant celles possédant un manche amovible.

Les ustensiles en métal sont à proscrire, éloignez les fourchettes ! Préférez des cuillères et spatules en bois ou en plastique, moins agressives pour le revêtement qui peut se révéler être fragile.

Perdez tout de suite les habitudes que vous aviez avec les vieilles poêles en Téflon, surtout ne les faites pas tremper : laissez refroidir vos poêles avant d’y passer un coup d’éponge. Les restes de la cuisson s’en vont comme par magie !

Évitez par contre le lave-vaisselle et privilégiez une éponge peu abrasive.

Ma technique pour conserver mes poêles antiadhésives comme neuves : le culottage

Culotter une casserole ou une poêle signifie déposer une fine couche protectrice sur le revêtement afin de le protéger, d’augmenter sa capacité antiadhésive et d’empêcher l’oxydation. Cette opération se fait avant la première utilisation, puis à chaque fois que la poêle se remet à accrocher. Nettoyez-la à l’eau tiède et au liquide vaisselle, puis attendez qu’elle sèche. Ceci fait, déposez une fine couche d’huile végétale sur l’intégralité de la surface de la poêle, et enfournez-la à 250°C. Vous pouvez utiliser du papier sulfurisé en dessous afin de récupérer l’huile ruisselante.